Marion Janin, une illustratrice unique au CDI!

Publié le par professeur-documentaliste

  Img 7696bis

 

Une des classes de 6ème de Mme Piégay, professeure de français et l'atelier lecture "D. livres et moi" accompagnée par votre professeure-documentaliste ont accueilli ce jour Marion Janin, illustratrice de «  la comptine du toucan », et du formidable « Les silences des pierres », auteure -illustratrice de « Noir ébène ».


Les élèves ont lu ou écouté les albums.


Ils ont produits des comptines à partir d'animaux et de situations improbables à la manière de la comptine du toucan; cette exploration poétique a été complétée par le choix réfléchi d'une mise en page illustrée.


Quant à l'atelier lecture, les élèves ont rendu hommage au travail de Marion Janin

  • en créant des bas-reliefs en terre cuite inspirées de ces illustrations (travail guidé par Catherine Savel- lire l'article précédent) dont ils ont auparavant dégagé la thématique,

2011MarionJaninillustratrice 7686

 

  • en écrivant des Haïkus s'appuyant sur les pierres dessinées par Marion Janin,

Img 7675bis

  • Des phrases comme «  Les pierres ont des silences qui protègent », « les pierres ont de silences qui séparent » ont suscitée des émotions que les élèves devaient traduire en couleurs. Par ailleurs, ils ont essayer de comprendre comment ses illustrations étaient si poétiques en contrastant des paysages réalistes et des animaux crayonnés ou des paysages dessinés et des animaux photographiés,

DSC02748

  •  L'univers de Marion Janin a été complété par la création d'une maquette de maison, de petits théâtres en ombres chinoises... de marionnettes en papier froissé encré...

Img 7683bis

  •  Ce travail préparatoire a été achevé par l'élaboration de séries de questionnaires.

 

Et lors de séances , vivantes, Marion Janin a expliqué comment elle avait abandonné son métier de professeur de mathématiques et comment elle était devenue Illustratrice, quelle formation était la meilleure, comment financièrement c'était difficile mais combien elle était libre et heureuse de vivre de sa passion. Puis elle a expliqué le plaisir de faire un lire, comment les images faisaient sens entre elles, comment il était passionnant de trouver le lien entre les illustrations, comment se créait un livre, le temps de la recherche documentaire dans les livres sous forme de croquis, photos, le temps des maquettes, du cadrage, du recoupage, le temps de la mise en couleur par infographie...Bien des éléments techniques ont été abordés : les crayons utilisés «h» pour les petits traits mais surtout l'importance du regard, du savoir observer. Elle aime dessiner la nature, les pierres, les arbres, avec un dessin fin, élégant, des couleurs partiels, …

 

Quel style ! Quelle élégance dans le trait! Elèves comme adultes ont été enchantées de la lecture de l'album « Les silences des pierres » dont les originaux sont exposés à la médiathèque de Boën sur Lignon. Et pour ceux qui sont désireux de rencontrer cette illustratrice d'une grande générosité rendez-vous samedi au Centre social de Montbrison de 10h à 17h : que du bonheur !

 

Merci tout particulier à Marion pour ce moment unique et cette jolie rencontre humaine, pour la richesse de ses illustrations qui séduisent les plus jeunes comme les adultes!

Publié dans Actualité

Commenter cet article